Via Jacobi – CH

Site last update June 2nd 2022

La Via Jacobi

La voie principale démarre en Suisse à Rorschach sur les bords du lac de Constance, passe par Interlaken et se termine à Genève.

Toutefois, il existe des voies secondaires comme celle au départ de Konstanz rejoignant la voie principale à Rapperswill ou encore la voie parallèle au départ de Brunnen passant par Luzerne et Berne et rattrapant la voie principale à Fribourg.

Photo extraite de

https://www.sitelle.ch/compostelle/via-jacobi.htm

.

Via Jacobi – De St Gall à Interlaken (Mai 2022)

Partie supérieure : St Gall (Abbaye : façade et intérieur et vieille ville), Herisau (Ours et vielle ville), chemin vers Wattwill, Rapperswill (Eglise, Rathaus et vieille ville vue du lac).
Partie inférieure : Einsiedeln (Monastère intérieur et extérieur) Schwyz (Rathaus), Stans (Chapelle), Flüeli Ranft (Chapelle et Paxmontana), Interlaken (Lac Brienzersee, auberge et Oberland)

Partie supérieure : St Gall (Abbaye : façade et intérieur et vieille ville), Herisau (Ours et vielle ville), chemin vers Wattwill, Rapperswill (Eglise, Rathaus et vieille ville vue du lac).
Partie inférieure : Einsiedeln (Monastère intérieur et extérieur), Schwyz (Rathaus et chapelle), Lac 4 cantons (Brunnen et Treib), Flüeli Ranft (Hôtel Paxmontana), Interlaken (Lac Brienzersee, auberge et Oberland)

Pour voir les photos, cliquer sur les liens bleus. Pour un diaporama, cliquer sur la première photo puis faire défiler les suivantes.

.

La Via Jacobi fait partie du chemin de Compostelle européen. En Suisse, elle conduisait les pèlerins du lac en Constance (et, au-delà, des pays de l’Est) à Genève. De cette ville, les pèlerins se dirigeaient vers le Puy en Velay puis St Jean Pied de Port avant de traverser la frontière espagnole pour rejoindre St Jacques de Compostelle. Comme la plupart des chemins de Compostelle, elle est bordée d’églises, de couvents, de chapelles, d’hôpitaux et d’auberges. La Via Jacobi offre plusieurs variantes totalisant, en Suisse, une distance de 645 km en 33 étapes et une ascension totale de 17 000 m. La voie directe (passage par Interlaken) se limite à une distance d’environ 400 km et 19 étapes.

.

St Gall (St Gallen)

La ville de St Gall compte environ 80 000 habitants. Huitième ville de Suisse, elle est l’une des plus élevées (700 m d’altitude). St Gall tire son nom du moine irlandais Gallus qui avait fondé un ermitage au 7ème siècle. La ville est particulièrement attrayante pour les touristes en raison de l’église abbatiale (photos 18 et 24 à 30) et de la bibliothèque abbatiale toutes les deux de style baroque et inscrites sur la liste du patrimoine de l’Unesco. La vielle ville est également très attrayante (maisons à colombage et avec balcons ou échauguettes). C’est aussi la porte d’entrée du pays de l’Appenzell. Récemment, le quartier Bleichbeli a été aménagé avec un revêtement rouge pour lui redonner vie (Photos 5 et 6).

https://photos.app.goo.gl/NzoiKKRhdYw81wro7

Etape 1 – Rorschach (398 m) à Herisau (777 m) – 25 km, Ascension totale : 800 m, Descente totale : 420 m

La Via Jacobi démarre à Rorschach sur les bords du lac de Constance (Bodensee) puis se dirige vers Schloss Sulzberg, Untereggen (619m), St Gall (670 m), Bruggen (634 m). Il est fréquent que les pèlerins randonneurs partent de St Gall compte tenu de leur arrivée en train dans cette ville et de ses nombreux points d’intérêt. Rorschach, cité comme étape de pèlerinage vers 1300, était un nœud de communication médiéval et le port lacustre de St Gall. L’église de St Gall ainsi que les ponts de Bruggen (Photo 5) constituent les points d’intérêt principaux de cette étape. Herisau, charmante petite ville (Photos 10 à 23), est le plus ancien lieu ecclésiastique appenzellois (connu depuis 907). Hébergement dans une ferme (production laitière) chez la famille Dietrich (à 500 m environ du centre du village) où nous avons reçu le meilleur accueil (Photos 24 et 25, aménagement récent d’un chalet en bois avec toit transparent).

https://photos.app.goo.gl/iD9WbFxxFt5FENQ67

Etape 2 – Herisau à Wattwill (614 m) – 24 km, Asc. tot : 1050 m, Des. tot : 1200 m

Photos (1 à 4) de la ferme Hof Dietrich au moment du départ. Le chemin passe par les localités de Säntisblick (961 m), Sitz (1071 m), St Peterzell (700 m, le point bas de l’étape – Photos 19 à 25) et Scherrer (986 m). Il est particulièrement éprouvant compte tenu des importants dénivelés. Le chemin passe par l’ancienne auberge « Zum Gldenen Sternen » puis traverse le paysage vallonné de l’Appenzell et du Toggenbourg. Watwill présente un peu moins d’intérêt qu’Herisau (photos 17 à21).

https://photos.app.goo.gl/JkDjzTxUVs6SNtKL6

Etape 3 – Wattwill à Rapperswill (408 m) – 28 km, Asc. tot : 760 m, Des. tot : 950 m

Le chemin passe par les localités de Walde (839 m), St Gallenkappel (564 m) et Eschenbach (479 m). Rapperswill se trouve en bordure du lac de Zurich dans sa partie sud. La fondation de la ville, par les seigneurs de Rapperswill, a eu lieu vers 1200. La ville s’est par la suite développée par le passage des pèlerins en provenance d’Allemagne se rendant à Einsielden (voir étape 4). Monuments remarquables de Rapperswill : le château construit entre 1220 et 1230, l’église paroissiale St Jean, le couvent des Capucins, l’hôtel de ville (RatHaus – 1470), la maison Bleuler (1606) et l’hôpital St Esprit (13ème).

https://photos.app.goo.gl/e7PH9d8Kaiocrc4L8

Etape 4 – Rapperswill à Einsiedeln (899 m) – 17 km, Asc. tot : 780 m, Des. tot : 300 m

Le chemin passe par les localités de Pfäffikon (408 m) que l’on atteint en traversant le lac de Zurich, St Meinrad (950 m – col de l’Etzelpass à 1096 m), Tüfelsbrugg (854 m) et Galgenchappell (930 m). On quitte Rapperswill par un pont en bois (environ 1 km de long) pour rejoindre l’île de Hurden puis la ville de Pfäffikon. St Meinrad né en Allemagne et mort en 861 à Einsiedeln est un ermite à qui l’on attribue la fondation du monastère d’Einsiedeln. On peut voir la chapelle St Meinrad au col de l’Etzel (photos 7 et 8). Le monastère (bénédictin) est une station importante du pèlerinage de Compostelle (Photos 15 à 22). La Vierge noire d’Einsiedeln (Gnadenkapelle) est un pôle d’attraction pour environ un million de pèlerins ou touristes chaque année. Sur la place, devant le monastère, la Fontaine de la Dame (Photo 16). Hébergement à l’hôtel Allegro pour pèlerins situé à mi-distance entre Einsiedeln et le lac de Sihl (photo 27).

https://photos.app.goo.gl/vCb1kGVShYZAWq1C6

Etape 5 – Einsiedeln à Schwyz (516 m) – 19 km, Asc. tot : 600 m, Des. tot : 950 m

Le chemin passe par la haute vallée de l’Alp et par les localités de Koster (un couvent situé à 909 m – Photo 1) et Alpthal (991 m – Photo 4) en direction des deux « Mythen » montagnes hautes de 1898 et 1811 m (Photo 5). Malgré l’attitude du col du Haggenegg (1410 m – Photo 8) le chemin est moins difficile qu’il n’y parait (moindres distance parcourue et ascension totale). Au sommet du Haggenegg, on bénéficie d’une large vue panoramique (Photo 8) sur la cuvette de Schwyz – Brunnen ainsi que sur le lac des quatre cantons. A Schwyz (Photos 12 à 29), on découvre de très beaux édifices : monastère, hôtel de ville et églises (décoration baroque). Egalement, une maison moyenâgeuse (Photo 28) en bois, la maison Bethlehem, avec certains éléments datant du 13ème. Elle a été plusieurs fois restaurée au cours des siècles dont la dernière fois en 1989. A noter encore dans cette ville, le musée des chartes fédérales.

https://photos.app.goo.gl/M3r8wUffhw74v9w57

Etape 6 – Schwyz à Stans (458 m) – 29 km, Asc. tot : 860 m, Des. tot : 900 m

Le chemin passe par les localités de Brunnen (Photos 7 et 8) où l’on prend le bateau pour rejoindre Treib (Photo 9 – située à environ 1 km sur l’autre rive du lac des quatre cantons), Stakenmatt, Emmetten (777 m), Beckenried et  Buochs. Le chemin est d’une difficulté moyenne (parfois escarpé en flanc de montagne – Photos 10 et 11) et physiquement difficile. Départ de Schwyz par un temps ensoleillé (Photos 1 à 8). Les travaux agricoles sont parfois partiellement manuels compte tenu de la forte pente des vallons agricoles (Photo 15). Beckenried, en bordure du lac, présente un très beau panorama et une belle église (Photos 17 à 21). A Stans, parmi les éléments remarquables, le mémorial Winkelried (Photo 25 – Marbre de Carrare taillé à Rome), la montagne Stanserhorn accessible par le funiculaire en bois (Photos 22 et 33), la place principale Dorfplatz, la sculpture Der Tod und das Madchen (la femme et la mort – Photo 21), le monastère des Capucins, la maison de Winkelried (Photo 33) et l’église St Pierre et St Paul.

https://photos.app.goo.gl/htMnJtauG1VHB2XW9

Etape 7 – Stans à Flüeli Ranft (728 m) – 17 km, Asc. tot : 740 m, Des. tot : 480 m

Le chemin passe par les localités de Wiersserlen (606 m), St Antoni (709 m) et St Nikalusen (773 m). Au cours de la montée on surplombe le lac Alpnacher See et la ville de Stans (Photo 3) tandis qu’à l’approche de Flüeli Ranft on découvre le lac de Sarnen (Photos 16 et 17). Sur le chemin de très nombreux ermitages et chapelles décorés de fresques, en particulier, la chapelle de St Nicoli (Photos 11 et 12), celle de St Ulrich et celle d’un martyre local St Niklaus. A Flüeli Ranft, l’hôtel Pax Montana (Photos 17, 25 et 30) semble sorti d’un conte de Fées.

https://photos.app.goo.gl/a39pwXgf5Dxi2hPQA

Etape 8 – Flüeli Ranft à Brienzwiller (677 m) – 35 km, Asc. tot : 1100 m, Des. tot : 860 m.

Cette étape est particulièrement éprouvante compte tenu de la distance ainsi que de l’important dénivelé. Le chemin passe par les localités de Sachslen (494 m – Photos 8 à 15), Giswil (487 m situé entre les lacs de Sarnen et Lungern), Kaisertuhl (692 m), Lungern (699 m) et Brunigpass (1011 m). Au départ de Flüeli Ranft, la maison de St Niklaus (Photo 2). La marche au départ de Sachslen, suivant les bords du lac, est particulièrement facile contrairement à celle le long du lac de Lungern comportant de nombreux dénivelés en raison de nombreux torrents et ravins. La marche en forêt (particulièrement sombre par temps nuageux) est également difficile (versant abrupt) et parfois mal signalée. Hébergement à Hofstetten (Ballenberg – 5 dernières photos).

https://photos.app.goo.gl/FXH77pKJK9N8jQ5A7

Etape 9 – Brienzwiller (Holstetten) à Interlaken (566 m) – 26 km, Asc. tot : 600 m, Des. tot : 1000 m.

Cette étape est nettement plus facile que la précédente : moindre distance parcourue et moindre élévation totale. Le chemin passe par les localités de Schwanden, Brienz (565 m), Unterweidigraben (733 m), Oberried (598 m) et Ringgenberg (601 m). Le chemin présente un panorama alpin grandiose avec les hauts sommets de l’Oberland bernois et les neiges éternelles. Le cadre du village de départ, Holstetten, (Photos 1 à 3). La belle ville de Brienz (Photos 4 à 11). Le franchissement d’un ravin de grande profondeur sur un pont très flexible (Photo 13 – Impressionnant). Interlaken (Photos 18 à 27) est une ville très touristique où l’on rencontre plus d’étrangers que de suisses et avec de nombreux hôtels 5 étoiles.

https://photos.app.goo.gl/vmiECQ3HqnwiJvdg7

_