Corse – GR20 de Calenzana à Vizzavona

Site last update April 29th_2021

Keywords: GR20 Corse Calvi Calenzana, Monte Cinto, Vizzavona conca ajaccio porto vecchio

GR20 enCorse reliant Calenzana (Calvi) au nord-ouest à Conca au sud-est (Porto-Vecchio). Au milieu Vizzavona, un petit village traversé par une voie ferrée reliant Bastia à Ajaccio

Le GR20 est le mythique sentier de randonnée qui traverse la Corse de Calenzana (au nord-Ouest) à Conca (au sud-est) en bordure du Monte Cinto soit 200 km de montagne. Il est réputé comme l’un des sentiers les plus difficiles d’Europe mais aussi l’un des plus beaux. Au nord du GR20, certains passages sont assez techniques tandis qu’au sud les chemins sont un peu moins accidentés.

https://www.pinterest.fr/pin/528187862539445853/

De Calenzana à Vizzavona

Calvi, Ortu di u Piobbu, Carrozou, Ascu Stagnu, Corte, La Sega, Manganu, lac de Mélo, Petrapiana et Ajaccio.

Calvi, Ortu di u Piobbu, Carrozou, passerelle de Spasimata, Bocca di Stagnu, Ascu Stagnu, Corte, La Sega, Manganu, lac de Mélo, Petrapiana et Ajaccio.

Pour voir les photoscliquer sur les liens bleus. Pour un diaporama, cliquer sur la première photo puis faire défiler les suivantes.

Calvi

Journée de détente avant d’aborder la montagne (GR20). Calvi, située sur la côte Nord-Ouest, est connue pour ses plages et sa baie en demi-lune. La cité médiévale surplombe la baie. La ville traversée par des rues pavées accueille la cathédrale baroque St Jean Baptiste. Ne dites pas aux Calvais que Christophe Colomb est né à Gênes. Pour eux, il est né à Calvi ! La preuve : on peut visiter sa maison natale ! Pour s’en convaincre totalement, on peut aussi boire un clos Colombu ! Un très bon Chardonnay !

https://photos.app.goo.gl/JXdeAa6yJtDYQt4PA

Etape 1 – Calenzana à Ortu di u Piobbu – 10.5 km – Dénivelé : 1360 m à la montée et 60 m à la descente.

Un automobiliste nous conduit à Calenzana (environ 10 km de Calvi), un ancien village de bergers situé à 250 m d’altitude et point de départ du GR20 (sens Nord – Sud). Le chemin commence par un ancien sentier de muletiers qui monte en pente douce. Une unique fontaine sur le chemin à Bocca di U ravalente à 616 m d’altitude. On aperçoit au loin Calvi avec la Méditerranée en toile de fond. Passage par le promontoire d’Arghjova. Par la suite, le sentier devient plus raide obligeant souvent à se servir de ses mains pour monter. Le refuge d’Ortu di U Piobbu est situé à 1520 m.

https://photos.app.goo.gl/rYLoFHvmxspLx57G8

Etape 2 –Ortu di u Piobbu à Carrozzu –  6.5 km – Dénivelé : 780 m à la montée et 917 m à la descente.

Quittant le refuge d’Ortu (1ère photo), la première partie de l’étape s’effectue en pente douce pour parvenir à 1950 m à la brèche de Bocca di Pisciaghja. Impressionnant ! Ascension dans les éboulis et les pierres puis enchaînements de cols. La descente est longue et interminable vers le refuge de Carrozzu (le petit toit rouge de la dernière photo).

https://photos.app.goo.gl/QuANunvUUFhxuDb39

Etape 3 – Carrozzu à la station d’Ascu Stagnu  –  5.5 km – Dénivelé : 800 m à la montée et 640 m à la descente.

Passage par la passerelle suspendue de Spasimata. Par la suite, le sentier grimpe fort jusqu’au lac de Muvrella. Il faut ensuite se frayer un chemin dans un couloir assez raide pour atteindre le col de la Bocca di Stagnu à 2010 m. Le sentier longe une crête avant de déboucher en contrebas sur la station de ski du Haut Asco où se trouve le refuge d’Ascu Stagnu. Au programme de la journée neige et brouillard.

https://photos.app.goo.gl/jX121ybqj1nPgV9b8

Etape 4 – Ascu Stagnu à Corte

A Ascu Stagnu avons été bloqués une journée à cause du mauvais temps : froid et chutes de neige en altitude. Trois à cinq randonneurs, égarés, seraient morts par hypothermie au cours des nuits du 5 au 7 juin 2002. Pas de photos pour cette journée du 6 juin 2002.

L’étape au départ d’Ascu passait encore en 2002 par le cirque de la Solitude. Le passage de ce cirque est particulièrement dangereux surtout par mauvais temps : passage (enneigé par endroit) le long de parois quasi verticales sans visibilité au fond du cirque (pas le courage de prendre des photos). Mis en sérieuses difficultés le long de la paroi (avec sac à dos), avons dû rebrousser chemin et nous diriger vers Corte. Le passage du cirque de la Solitude est maintenant fermé suite à un tragique accident en 2015.

https://photos.app.goo.gl/1VuAuz4ttwJVu9K87

Etape 5 – Corte – Refuge de la Sega – 12.5 km – Dénivelé : 1070 m à la montée et 350 m à la descente.

L’étape s’effectue en pente relativement douce en forêt, le long d’un torrent, de l’altitude 450 m – Corte à 1160 m – refuge de la Sega. Noter la passerelle flexible (Photos 4 et 5) pour jouer les petits aventuriers. Une détente par rapport à l’étape 4.

https://photos.app.goo.gl/4sUtd9uxgEnSsDM36

Etape 6 – Refuge de la Sega au refuge de Manganu

Le refuge de la Sega venait d’être construit en 2000 – 2002. Comme pour la précédente, l’étape au départ de la Sega est relativement facile. Elle s’effectue le long d’un torrent et de nombreuses cascades faisant traverser quelques zones humides.

https://photos.app.goo.gl/zPqjr1CndturKcbg6

Etape 7 – De Manganu au lac de Nino au Refuge de Manganu

Encore une étape relativement facile au milieu de zones humides dans un aller-retour entre le lac de Nino situé à 2009 m et le refuge de Manganu situé à 1 600 m.

https://photos.app.goo.gl/zj4D2NzGCpw4JAS87

Etape 8 – Refuge de Manganu au Lac de Mélo et au refuge Petra Piana  – 8 km – Dénivelé : 850 m à la montée et 600 m à la descente

La marche est particulièrement difficile pour rejoindre la Brèche du Capitello située à 2 200 m. Le sentier fait passer devant de nombreux lacs et franchir plusieurs cols dont le Col de Rinosu (2 200 m) et le Col Bocca Muzella (2 100 m). Une dernière descente raide et plutôt longue nous conduit au refuge de Petra Piana (altitude 1 840m – dernière photo).

https://photos.app.goo.gl/G9M4knD91BgW5nnZ9

Etape 9 – Petra Piana à L’Onda  –  10 km – Dénivelé : 390 m à la montée et 800 m à la descente.

Premières photos : l’aménagement typique d’un refuge corse avec dortoirs à tous les étages. Deux itinéraires sont possibles : par les crêtes ou par la vallée. La première est déconseillée en cas de vent. Le chemin par la vallée fait passer devant plusieurs bergeries. Arrivée au refuge de l’Onda situé à 1 430 m.

https://photos.app.goo.gl/refS4HcRL9j5EiSb9

Etape 10 – L’Onda à Vizzavona  – 10 km – Dénivelé : 700 m à la montée et 1 200 m à la descente.

Au départ du refuge de l’Onda, il faut grimper jusqu’à la Punta Muratellu située à 2 020 m. Après une très longue descente passant par les bergeries du Puzaatelli un sentier en forêt permet de rejoindre le hameau de Vizzavona situé à une altitude de 900m. Le sentier fait passer à proximité de la Cascade des Anglais (1 112 m).

https://photos.app.goo.gl/BiTU3A3DA38SEdQYA

Vizzavona à Ajaccio

Le trajet s’effectue par un petit train qui relie le village à la préfecture du département de la Corse du Sud (ligne Bastia – Ajaccio). A Ajaccio, déambulation sur le chemin des crêtes avec vue sur les iles sanguinaires.

https://photos.app.goo.gl/eeRdCspbLZSPaoqa6

Ajaccio

Quelques photos du port avant de rejoindre l’aéroport d’Ajaccio pour le retour vers le continent.

https://photos.app.goo.gl/sVi27pnNGcrirnm46

_

De Vizzavona à Conca

Cette partie sera décrite ultérieurement

_