Voie du Puy en Velay – Podiensis et Est

Site last update March 12th 2022

Keywords: Compostelle voie-du-puy-en-velay via-podiensis St-Jean-Pied-de-Port Haute-Loire Pays Basque Podiensis Cahors Figeac

VIA PODIENSIS – Voie du Puy en Velay et de l’est de la France

Pour voir les photoscliquer sur les liens bleus. Pour un diaporama, cliquer sur la première photo puis faire défiler les suivantes.

Du Puy-en-Velay à Figeac – Mai 2007

Le chemin partant du Puy en Velay en direction de St Jean Pied de port, aussi appelé Via Podensis, suit le GR 65. Le chemin de Stevenson en direction d’Alès démarre également du Puy en Velay.

Le Puy en Velay (625 m) est un sanctuaire marial depuis le 3ème siècle. C’est aussi la Cité de la dentelle depuis 1470 (année jubilaire) hébergeant l’Atelier National de la Dentelle. Sur les photos, la cathédrale (bâtie au 11 et 12ème) vue de la rue des Tables (partie inférieure). Notre Dame de France construite au sommet du rocher Corneille se situe à proximité de la cathédrale. Plus loin, le rocher et la chapelle St Michel de l’Aiguilhe.

https://photos.app.goo.gl/1Ygg7o1oSTdmaZoR6

Le Puy en Velay à St Privat d’Allier

Au départ du Puy, vue sur les deux rochers (Photos 1 à 3). Le chemin passe par La Roche (872 m), St Christophe sur Dolaizon (908 m), Bains (975 m), Fay, le lac de l’Œuf (une tourbière entre deux cônes volcaniques située à 1206 m) et Le Chier à proximité de St Privat d’Allier (890 m). Dans le village, une église romane et les vestiges d’un château.

https://photos.app.goo.gl/ktWC7bgqxXbEhC4Z8

St Privat d’Allier à Saugues

En quittant St Privat, le chemin traverse les villages de Rochegude (967 m), Monistrol d’Allier (passage de l’Allier – 619 m), Montaure (1022 m), un croisement de chemins à 1069 m, Vernet (1050 m) avant d’arriver à Saugues (960 m). Monistrol d’Allier est une ancienne place forte à la limite du Velay et du Gévaudan. A la sortie de Monistrol, une grotte close renfermant une chapelle du 17ème avec une façade surmontée d’un fronton (Photos 13 à 15). De la chapelle un intéressant belvédère. Sur le parcours, de nombreuses représentations de la bête du Gévaudan ainsi que des croix.

https://photos.app.goo.gl/THiqPytG3kZp4dzh9

Saugues à St Alban sur Limagnole

Temps très gris et pluvieux en cette journée. A Saugues, on peut voir une tour des Anglais du 14ème et de vieilles maisons. Le chemin descend vers le sud passant par La Clauze, Falzet (1134 m), le domaine Sauvage (1292 m) redescendant par la suite à St Alban sur Limagnole (950 m)

https://photos.app.goo.gl/ip3wowbvAqpQJFb67

St Alban sur Limagnole à Aumont Aubrac

A St Alban sur Limagnole, à la vieille forteresse féodale du 15ème s’ajoutèrent des constructions renaissance à trois galeries superposées et groupées autour d’une cour intérieure (Photos 3 et 5). L’église romane remaniée à diverses époques est surmontée d’un clocher mur à trois baies supportant un petit clocheton (Photos 6 et 7). Le chemin traverse, dans cette région de la Margeride, les hameaux ou villages de Gazières Mages, Chabanes (1034 m), les Estrets (940 m), le pont d’Estrets, la croix de Gastanier (1061 m) avant d’arriver à Aumont Aubrac (1050 m).

https://photos.app.goo.gl/aE1eMYJcW7pw5nk2A

Aumont Aubrac à Nasbinals

Eglise St Etienne à Aumont Aubrac. On rejoint Nasbinals (1180 m) en passant par la Chaze de Peyre (1040 m), Lasbros (ancienne voie romaine d’Agrippa – 1091 m), Moulin de la Folle (1156 m), Rieutort d’Aubrac (1188 m) et Montgros (1234 m). Le plateau de l’Aubrac culmine à 1469 m au signal de Maillebiau. Les pâtures ont conservé leurs murs de pierre provenant de l’épierrement des champs. Elles permettaient autrefois d’assurer la rotation des pâturages et la repousse de l’herbe. On reconnait les vaches de l’Aubrac à leur robe couleur de miel, leurs yeux cernés de noir et leurs cornes en forme de lyre.

https://photos.app.goo.gl/ho1LxEJEsV2n9mY17

Nasbinals à St Côme d’Olt

Nasbinals est connu, entre autres, pour sa très belle église romane du 14ème construite en basalte brun sous des toits de schiste. Un clocher octogonal coiffe la croisée du transept. Du Village, le chemin se dirige en direction de la ferme de Ginestouse (1315 m) avant d’arriver par la Grande Draille à Aubrac (1307 – deux variantes possibles) puis St Chély d’Aubrac (808 m) et enfin, après une longue descente, St Côme d’Olt (385 m). Parmi les 12 800 plantes poussant dans l’Aubrac (Armoise, digitale, Arnica, menthe sauvage), cette région est aussi connue pour son thé (appelé aussi Calament). La gentiane pousse également sur les versants les plus sauvages. Ses racines qui donnent l’amertume sont utilisées par l’industrie pharmaceutique.

https://photos.app.goo.gl/cEFHjiK3JXKtHEfW6

St Côme d’Olt à Estaing

C’est l’ancienne appellation du Lot qui a donné le nom au pays d’Olt. L’église dédiée à St Côme et St Damien a été construite en 1522 agrandissant une autre église du 13ème. Elle possède un curieux clocher hélicoïdal (Photo 9). Le chemin suit le Lot traversant les villages d’Espalion, Bessuéjouls avant d’arriver à Estaing (328 m). Le patrimoine architectural d’Espalion comprend sept bâtiments protégés au titre des monuments historiques (Photos 10 à 33) : la chapelle de Perse, le Pont Vieux, le palais de Justice, le château de Masse, l’enceinte de Flaujac, l’ancienne église de St Jean Baptiste, le château et la chapelle de Calmont d’Olt. Tout comme Espalion, Estaing comprend de très nombreux bâtiments classés dont l’église St Fleuret, le château, la mairie, l’église St Blaise et le pont (Photos 39 à 50).

https://photos.app.goo.gl/9ABgpnpDbtanzV8GA

Estaing à Soulié (avant Espeyrac)

Les photos sont essentiellement celles du gîte rural sur les hauteurs d’Estaing. Longue journée de marche (sous la pluie, la plupart du temps) afin d’aménager une courte étape le lendemain pour arriver à Conques en début d’après-midi. Le chemin s’effectue par les hameaux de Golinhac et de Campagnac avant d’arriver dans le hameau de Soulié (hébergement) à peu de distance d’Espeyrac.

https://photos.app.goo.gl/CTaHGw2bNQ5nAGng9

Soulié – Espeyrac à Conques

Traversée d’Espeyrac (369 m) : le village, un vieux château et l’église St Pierre. Passage d’un col à 625 m. On arrive à Conques (280 m) en descendant un ravin (la combe de l’Ouche) perpendiculaire à la rivière Dourdou qui traverse le village. On découvre alors les toits pointus dominés par les trois tours de la basilique Sainte Foy construite au 9ème pour abriter les reliques de Ste Foy. Elle comporte l’un des plus importants tympans de l’art roman sur le thème du jugement dernier.

https://photos.app.goo.gl/9cUTgZ6GweKCELee6

Conques à Livinhac le Haut

Photos de Conques et du tympan de la basilique. En sortie de Conques, le chemin se divise en deux sentiers (par Prayssac et par Noailhac) qui se rejoignent aux Fontenelles. Le chemin passe par la suite en bordure du bassin houiller de Decazeville avant de rejoindre Livinhac le Haut (200 m) au bord du Lot.

https://photos.app.goo.gl/nh55Xm7nxcVTLCiUA

Livinhac le Haut à Figeac

Après Livinhac (prononcer Livignac), on traverse le très pittoresque village de Montredon (396 m). C’est l’emplacement d’un prieuré ainsi que de la chapelle Notre Dame dite du Carrefour. Peu après Montredon, la chapelle romane Ste Madeleine avec des peintures murales du 14ème et au chevet, un Christ en majesté. A St Félix, l’église romane Ste Radegonde présentant un tympan du 11ème (Adam et Eve devant l’Arbre et le Serpent). Peu après, le village de St Jean Mirabel.

https://photos.app.goo.gl/Q8TYgzJbHtd1ogHbA

Fijeac, ville médiévale fondée vers 830 autour de son abbaye bénédictine. L’hôpital de la ville était autrefois l’hospice des pèlerins. Les maisons alternent entre pierres de grès et pans de bois. Les greniers ouverts (Soleilho) servaient à la conservation alimentaire et à divers séchages (élément architectural de Fijeac).La maison natale de Jean François Champollion est devenue un musée. Agrandi, il porte maintenant le nom de Champollion – Les Ecritures du Monde. Il accueille l’égyptologie mais aussi l’évolution du signe et des écritures.

https://photos.app.goo.gl/EqWHFPo4LFuDX4Uc7

_

De Figeac à St-Jean-Pied-de-Port

Cette section sera présentée ultérieurement